Le projet pédagogique en détail

Description du centre

Constats et observations

Intentions éducatives

Objectifs pédagogiques

Vie quotidienne / journée type

L'équipe pédagogique

Les partenaires, les intervenants, les acteurs de l'environnement

L'évaluation

Le centre de loisirs municipal «  L’île aux enfants » de Saint Joachim est situé 8 rue Marcel Desbois.

Coordonnées de l’organisateur : Mairie de Saint Joachim

64 rue Joliot Curie

44720 Saint Joachim

Tel : 02 40 88 42 31

Directrice du centre : Mme LE MEIGNEN Sandrine BAFD

 

L’accueil est prévu pour un effectif de 70 enfants âgés de 3 à 13 ans.

L’équipe pédagogique se compose d’une directrice, titulaire du BAFA et BAFD, accompagnée d’une équipe de 5 animateurs titulaires du BAFA ou équivalence. Des stagiaires BAFA et animateurs sont recrutés en plus, en fonction du nombre d’enfants inscrits dans le respect de la législation et des taux d’encadrement : 1 animateur pour 8 enfants de moins de 6 ans et 1 animateur pour 12 enfants de plus de 6 ans.

Le centre de loisirs est ouvert de 6h55 à 18h30 du lundi au vendredi. Il est fermé les deux premières semaines d’août et les deux dernières de décembre.

Le centre de loisirs accueille des enfants à journée ou demi-journée à la Maison de l’Enfance.

La commune dispose d’un minibus qui est mis à disposition pour le centre de loisirs et l’accueil périscolaire, ce qui facilitent les déplacements et le cout des transports pour les sorties avec peu d’effectifs.

 

Participation des familles avec une politique tarifaire au taux d’effort (selon le quotient familial) des familles.

Subvention CAF, MSA

Locaux

La maison de l’enfance se  compose d’une salle pour la Passerelle (10-13 ans), ayant accès à la cour de l’école Pauline Kergomard, une salle pour les plus de 6 ans ayant accès à un patio donnant de la clarté au bâtiment et d’une salle pour les moins de 6 ans  et une salle de sieste qui peut être utilisée comme salle de motricité. Le bâtiment est équipé de deux bureaux (RAM et service enfance jeunesse), d’une salle de restauration, d’une cuisine, de vestiaires, de toilettes pour les différentes tranches d’âge. .Les sanitaires  sont adaptés à la taille des enfants.

Les salles d’activités disposent de grands placards avec certaines étagères restant accessibles pour les enfants, ce qui facilite l’acquisition de l’autonomie.

Un espace d’information se trouve à l’entrée en face du bureau de la direction. Le projet pédagogique peut être consulté par les familles. Le bureau de la direction a une baie vitrée de façon à avoir une surveillance pour les entrées et sorties des personnes.

Chaque salle possède un coin jeux de société, un coin livres et un coin jouet  aménagés en permanence.

Une grande salle de motricité / sieste prend en compte le besoin de repos, elle est accessible à tout moment. Les plus grands (4/5 ans) peuvent bénéficier d’un temps de sieste s’ils le souhaitent.

Les installations et le mobilier sont adaptés aux différentes tranches d’âge accueillies : de 3 à 6 ans, de 7 à 9 ans et de 10 à 13 ans. Il y a trois salles d’activités pour ces 3 tranches d’âge avec des codes couleurs différents pour bien différencier les espaces et ainsi faciliter le repérage pour les enfants.

Depuis le 18 avril 2016, le centre de loisirs a été transféré dans une maison de l’enfance toute neuve.

Il est donc important que les enfants s’approprient cet espace et il est de notre devoir (direction et animateurs) de rendre ce nouveau bâtiment  sécurisant, attractif et fonctionnel. Cela pourra se faire grâce notamment aux activités proposées et aux idées des enfants.

Les journées au centre de loisirs sont avant tout pour les enfants : des temps de découvertes, de plaisirs et surtout de vacances.  Certains paramètres sont à considérer :

  • Certains enfants sont des habitués du fonctionnement du centre. Il est donc primordial de trouver de nouvelles dynamiques pour les surprendre.
     

  • Les enfants ne choisissent pas toujours de passer leurs vacances au centre de loisirs. A nous de faire en sorte que l’enfant puisse éprouver du plaisir, trouver sa place et qu’il ait envie de revenir.

Le projet éducatif porté par la commune de Saint Joachim repose sur la citoyenneté, la participation au développement du vivre ensemble, la contribution au bien-être et à l’épanouissement de l’enfant.

La commune a défini ces orientations éducatives pour son accueil de loisirs. Ce cadre sera une référence pour l’action de l’équipe d’animation.

A travers l’organisation de ses accueils de loisirs, la commune de Saint Joachim souhaite favoriser l’accès à tous les enfants âgés de 3 à 13 ans à des loisirs éducatifs de qualité.

L’enfant est au centre des activités qui seront mises en place. Nous allons lui permettre de pouvoir s’épanouir et de trouver sa place au sein d’un groupe, et ainsi lui apprendre à vivre en collectivité dans le respect, la tolérance, le civisme, l’autonomie.

Le projet pédagogique s’articule autour de 4 axes :

Responsabiliser et impliquer les enfants dans la vie quotidienne du centre de loisirs

Responsabiliser l’enfant en favorisant l’autonomie (temps du gouter, repas, un grand responsable d’un petit, petit matériel à disposition)

Respecter les rythmes de vie des enfants en vacances en permettant le choix des activités en proposant des modes d’inscriptions et accompagner l’enfant  dans la réalisation de ses activités.

Proposition d’un planning à la carte avec plusieurs propositions d’activités.

Négocier des règles de vie au quotidien (charte de la vie collective), mettre en place une boîte à idées, mise en place d’un mur d’expression où l’enfant peut écrire ses envies, ses ressentis. Réaliser des activités basées sur la coopération et favoriser l’entraide entre grands et petits.

Participer au développement du vivre ensemble en favorisant l’entraide de la tolérance

Favoriser  les liens entre les personnes (enfants, jeunes, adultes…) pour faire émerger une solidarité, favoriser l’intégration de chaque enfant au sein du groupe, contribuer au développement du respect des autres et de leurs différences.

Développer le partenariat avec les acteurs locaux : associations culturelles ou sportives de la commune.

Favoriser les binômes grands/petits et notamment lorsqu’un enfant arrive pour la première fois au centre de loisirs.

Faciliter l’implication des familles, pour ce faire, nous multiplierons les temps d’échanges et de rencontre en invitant les parents à venir découvrir les projets réalisés par leur enfants (spectacles…) et en valorisant les savoir-faire de certains parents en les impliquant dans les activités pratiquées.

Développer la créativité de l’enfant

L’imaginaire sera au centre de nos préoccupations. On fera vivre le thème par le biais de costumes, de décorations, de musiques, de danses, de chants…de façon à ce que chaque semaine soit différente tant au niveau du contenu, de l’aménagement des salles que de l’organisation des activités. (Expression corporelle, manuelle, grands jeux, ballades, sorties…)

Favoriser les projets sur du long terme en permettant à l’enfant d’acquérir de nouvelles compétences.

Ne pas rester à la surface des choses et éviter le « zapping d’activités. Nous mettrons les moyens pour proposer des activités qui donne l’occasion à l’enfant de développer une compétence, un savoir-faire.

La programmation des activités est établie lors des réunions de préparations avec les animateurs. Ceux-ci préparent les activités ainsi que des exemples de réalisations possibles. Un classeur d’activités est prévu à cet effet, les fiches techniques y sont rangées.

Les activités  sont choisies par rapport au thème retenu par l’équipe d’animation tout en prenant en compte les souhaits des enfants.

L’équipe d’animation tiendra compte des conditions atmosphériques pour établir le planning d’activités. Il sera donc pertinent de faire un planning « beau temps/temps de pluie », afin de limiter le plus possible les imprévus et les activités « bateaux »

Pour une activité manuelle, l’animateur devra s’adapter à l’âge de l’enfant, et à un temps donné. De plus il devra préparer son activité à l’avance (exemple de gabarit, pré-découpage…) pour anticiper les difficultés éventuelles.

Nous faisons en sorte que les activités soient variées (activités manuelles, sportives…). Elles sont adaptées au rythme des enfants en tenant compte des capacités et attentes des enfants.

Si les enfants n’adhèrent pas à l’activité, l’animateur  sera en capacité de proposer autre chose.

Il est important d’instaurer un temps calme après le repas ainsi qu’un temps de sieste pour  les plus jeunes ou ceux qui en manifeste le besoin.

Le centre de loisirs est un lieu de participation des enfants qui favorise l’autonomie.

Les animateurs avec l’aide des enfants élaborent un règlement intérieur au début du séjour. Ils réfléchissent ensemble sur la mise en place de « règles de vie » de façon ludique.

L’équipe d’animation veillera à organiser des temps d’échange et de retour  sur les activités, humeur du jour, « ce que j’ai aimé », « ce que je n’ai pas aimé »…ce temps sera instauré pendant le goûter.

Les mesures envisagés pour les mineurs atteints de troubles de la santé et du handicap 

L’aménagement de la Maison de l’enfance permet d’accueillir un enfant porteur de handicap quel qu’il soit. Après avoir pris contact avec la famille et  vérifier les informations médicales concernant l’enfant, nous prendrons contact avec l’enfant pour connaître ses craintes et ses attentes. L’équipe d’animation sera informée et étudiera les modalités à mettre en place : adaptation des activités, temps de repos…

Il me semble primordial de réfléchir avec l’équipe d’animation sur la façon de présenter l’enfant aux autres enfants du groupe pour que celui-ci soit bien intégré. Cela rentre dans l’objectif : développer l’entraide, la tolérance, la solidarité et le vivre ensemble

La directrice est garante de la mise en œuvre du projet éducatif de la mairie de et du suivi pédagogique. Elle est garante de la sécurité physique, morale, affective des enfants. Elle a un rôle de formation de l’équipe d’animation, elle suit et évalue les stagiaires en formation BAFA accueillis à l’accueil de loisirs. Elle mène les réunions d’équipe et anime l’équipe d’animation.

Chaque animateurs propose et met en place des activités, anime les activités et doit veiller à la sécurité des enfants. Il se doit de communiquer correctement avec les familles et d’être acteur dans les temps de la vie quotidienne. Il montre l’exemple aux enfants. L’échange avec les parents sera favorisé. On privilégiera la mixité dans l’équipe d’animation.

Nous accueillons au sein de l’équipe d’animation des stagiaires BAFA que la directrice soutien et accompagne tout au long du stage.

Nous avons redéfini le rôle de l’animateur :


Par rapport à la famille
-Discrétion professionnelle.
-Donner une bonne image de soi :
                            - langage.
                            - comportement.
                            - pas de familiarité.
- Informer.
- Etre disponible pour  accueillir et échanger.
- Donner confiance.
- Donner les bonnes infos, au bon moment.
- Entretien du lien :
                            - pots / café parents.
                            - Fêtes.

 

Par rapport à la sécurité
- Etre garant de la sécurité physique et affective de l’enfant.
- Une priorité
- Vigilance
- Respect des consignes

Par rapport à lui-même
- Accueillant
- Gardé sa personnalité
- Se remettre en, question, accepter les remarques
- Etre neutre
- Avoir le sens de l’improvisation
- Savoir entretenir une complicité
- S’adapter aux contraintes et connaitre ses limites, prendre sur soi
- Sortir de sa zone de confort
- Etre disponible

Par rapport à l’équipe
- Solidarité, entraide
- Savoir communiquer
- Tolérance
- S’intégrer
- Faire des concessions
- Etre force de proposition
- Laisser de la place pour chacun
- Etre à l’écoute
- Favoriser la bonne entente

Par rapport aux enfants
- Patience
- L’intérêt de l’enfant passe avant tout
- Exemplarité
- Etre à l’écoute
- Prendre en compte leurs envies , casser les routines
- Pas de différence avec les enfants , adapter son comportement
- Connaitre les enfants , ce qu’il sont capables de faire ou de ne pas faire
- Savoir motiver, faire participer
- Guider l’enfant
- Favoriser l’entraide entre les enfants
- Valoriser les enfants
- Etre un repère pour les enfants
- Pas de camaraderie
- Expliquer les choses sans crier

Par rapport aux activités
- Proposer un panel d’activités diverses et variées
- Trouver des activités innovantes, se renouveler
- L’animateur doit être maître de son activité :
                            - s’adapter au public.
                            - expliquer clairement.
                            - donner des conseils, ne pas faire à la place de l’enfant.
- Moment de partage, d’échange.
- Donner envie à l’enfant, sans forcer.
- Changer les lieux d’activités.
- Fil rouge/Donne envie de revenir.

Par rapport à l’environnement.
- Laisser les locaux propres, rangés.
- Respect du travail des employés.
- Favoriser les partenariats -> Valoriser patrimoine local.
- Donner une bonne image du groupe.
                            - valoriser la décoration de la structure.
                            - respecter les lieux de sortie.
                            - Adapter l’environnement à l’enfant.

Une réunion de fonctionnement est programmée une fois par semaine pour faire le point sur :

  • Le respect des règles de vie du centre par les enfants

  • La participation des enfants aux activités

  • L’autonomie des enfants dans le fonctionnement du centre

  • Le respect des enfants entre eux et des animateurs
     

C’est également un temps où chaque membre de l’équipe d’animation se remet en question afin de donner un sens aux actions menées et évaluer si celles-ci sont bien en adéquation avec les objectifs fixés.

Ce projet pédagogique se veut être un outil dynamique, sans cesse alimenté et revisité.

L’évaluation de celui-ci fera l’objet d’un temps d’échanges et de réflexion communs à la directrice et aux animateurs.

La mise en place des multiples activités ainsi que la volonté de développer des passerelles entre les différentes tranches d’âge nécessite une inscription des structures d’accueil dans une dynamique partenariale et d’ouverture sur le territoire.

 

Parmi ces partenaires nous pouvons citer :

  • L’EHPAD

  • La bibliothèque municipale

  • Les différents centres de loisirs des communes environnantes

  • Start’air

  • Le parc régional de Brière

  • Les interventions de bénévoles et d’intervenants extérieurs
     

Un soin particulier sera apporté pour favoriser le lien avec les familles en les invitant au pot de fin de vacances, spectacle de clôture de vacances, expositions des travaux faits par les enfants.

Activités